VIVRE EN PEINTURE – CORINNE DEVILLE (1930-2021)

Du 17 septembre 2022 au 29 janvier 2023

au MAHHSA – Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne

Vernissage : Mercredi 14 septembre 2022 à 18h


Une artiste prolifique, un musée singulier

Le Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne (MAHHSA) présente pour la première fois une monographie de Corinne Deville. Plus de 100 œuvres exposées, peintures et sculptures, d’une artiste prolifique à l’œuvre jusqu’alors méconnue. Un imaginaire exubérant aux couleurs vives peuplé de personnages fantastiques et d’un bestiaire aux mille métamorphoses.

L’exposition Vivre en peinture, du 17 septembre 2022 au 29 janvier 2023, s’inscrit par excellence au sein du MAHHSA, premier musée hospitalier à avoir obtenu l’appellation « musée de France », en 2016. Un lieu phare, consacré à l’art et à la psychiatrie, qui appréhende l’œuvre dans son contexte historique hors de son milieu hospitalier.

Une découverte artistique majeure au sein d’un musée qui place l’œuvre dans une histoire de l’art, de la création et de la psychiatrie.

Corinne Deville (1930- 2021)

Née à Montcy-Saint-Pierre, à deux pas de Charleville-Mézières, Corinne Deville est la fille d’un couple d’artistes ardennais, la peintre et graveuse Elisabeth de la Mauvinière et Jean Deville, graveur, qui fut aussi à la tête de la fonderie Deville. Forte de cette filiation, Corinne Deville s’est forgée un univers très personnel, inclassable, où se côtoient personnages et animaux fantastiques.

Artiste prolifique mais restée volontairement dans l’ombre, elle est enfin montrée au grand public grâce à sa famille et au MAHHSA.

A noter, deux précédentes expositions :

« Corinne Deville – l’intime sacré » du 16 juin au 29 aout 2021, au Palais du Tau à Reims.

« Dans ma tête de solitaire, Corinne Deville Taittinger » du 10 octobre 2019 au 5 janvier 2020, au Musée de l’Ardenne et à la Maison des Ailleurs à Charleville-Mézières.

 

©Dominique Zylberstein