Avignon, nous voilà !

Accompagner artistes, compagnies, théâtres, institutions durant trois semaines à Avignon se révèle une aventure unique. Un temps fort de nos missions, acmé jubilatoire de nos collaborations à l’année.

Faire connaître, rendre visible, susciter l’adhésion, emporter l’enthousiasme, exister parmi plus de 1500 spectacles !

THÉÂTRE TRANSVERSAL

29 Juin > 21 Juillet
Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Théâtre pluridisciplinaire, ouvert toute l’année, au service de créations contemporaines

DIRECTION : LAETITIA MAZZOLENI
10, RUE D’AMPHOUX, 84000 AVIGNON
TÉL. 04 90 86 17 12
www.theatretransversal.com

16 spectacles dont 14 créations

10h45 | Jours impairs

PUBLIC : MODE D’EMPLOI ?
OU L’ART D’ÊTRE SPECTATEUR

de Yves Marc

Durée 1h20 – spectacle-conférence – dès 10 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Yves Marc s’appuie sur sa longue expérience d’homme de théâtre et de mouvement pour parler de manière sensible, ludique, poétique, sérieuse et amusée, de ce que vit le spectateur pendant ce moment si particulier et précieux de la représentation : une invitation à prendre conscience des processus alchimiques en jeu.

Compagnie Yves Marc – Théâtre du Mouvement
De et avec Yves Marc
Mise en scène Elsa Marquet Lienhart 
Conseiller dramaturgique :  Pascal Papini
Conseil artistique :  Caroline Sire

10h45 | Jours pairs | Création

BLANC DE BLANC

de Shu Okuno

Durée 1h00 – mime – tout public
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Blanc de Blanc est une suspension poétique, un haïku sur une toile blanche qui se dessine devant le geste sublime du peintre mime, Shu Okuno. Cette toile, au langage émouvant et silencieux, étire à l’infini la densité du trait pour applaudir la vie. Shu Okuno, héritier de Marcel Marceau, développe son propre langage dramatique, à travers l’art du mime et la simplicité de l’esthétique japonaise.

Compagnie Ôbungessha
Mise en scène, chorégraphie, interprétation : Shu Okuno
Compositeur : Jordane Tumarinson
Scénographie : Nanako Ishizuka
Création lumière : Marika Nakasa
Costume : Michiko Kono 
Conception visuelle : Chiho Ichikawa

11h00 | Création

LETTRES À ANNE

d’après la correspondance de François Mitterrand et Anne Pingeot

Durée 1h15 – théâtre – dès 10 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Adaptation de lettres adressées par François Mitterrand à Anne Pingeot de 1962 à 1995, le spectacle met en lumière le cheminement d’une femme agissante, désirante et déterminée qui, par la radicalité et l’exigence de ses choix, s’est construit une vie guidée par un idéal d’absolu, de beauté et de vérité. Des lettres à la scène, l’ambition de Lettres à Anne est de redonner chair à cet amour de plus de trente ans.

Compagnie Trop plein de ce qu’il aime
Avec Samuel Churin et Céline Roux
Adaptation : Alice Faure et Céline Roux
Mise en scène : Alice Faure
Travail corporel : MarieJo Buffon
Musiques : Niki Demiller
Avec les voix de Marie-Christine Barrault et Pierre Forest

12h30 | Création

VALKYRIE

de Ava Baya et Pierre Pfauwadel

Durée 1h15 – théâtre – dès 10 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Une tribu Amazone envahit le public. Les règles ont changé : c’est l’avènement du matriarcat. Nous sommes à l’aube de la guerre contre Athènes, instant décisif où la bascule vers un monde nomade et matriarcal aurait été possible. Pressentant leur fin, les comédiennes cessent de jouer et s’emparent de la pièce pour questionner leur rôle et leur place au plateau. Du twerk, une moto ou un cheval, des pardons en pagaille, un silence, une tribu. Comment être une guerrière aujourd’hui ?

Compagnie Lencre
Mise en scène : Pierre Pfauwadel
Avec : Ava Baya en alternance avec Guillermina Celedon, Sasoux Dosso, Laura Facelina, Mélissa Polonie et Hélène Rimenaid
Création lumière : Tania Mishina
Costumes : Clara Grelié

13h00 | Création

LE MYTHE DE SISYPHE

d’après l’œuvre d’Albert Camus

Durée 1h05 – théâtre – dès 15 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Les dieux ont condamné Sisyphe à rouler sans cesse un rocher jusqu’au sommet d’une montagne dont la pierre retombe par son propre poids. On l’aura compris Sisyphe, c’est l’homme ; et le rocher, c’est son destin. C’est à une réflexion sur la condition humaine qu’Albert Camus nous invite. Ici il s’agit de se tenir à l’abri du bruit et de la fureur du monde, et réfléchir avec le public à la question du sens. C’est la première fois que Le Mythe de Sisyphe est porté au théâtre. Dans cette adaptation, chaque pensée, chaque phrase, chaque mot, est tiré de l’œuvre originelle.

Compagnie Pierre Martot
Avec Pierre Martot
Collaboration artistique et conception lumières :  Jean-Claude Fall

14h30 | Création

LE PAPIER PEINT JAUNE

de Charlotte Perkins Gilman

Durée 1h10 – théâtre – dès 14 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Une chambre dans une demeure coloniale, une femme frappée de dépression post-partum séquestrée par son mari médecin. Un papier peint jaune où se projettent hallucinations et apparitions fantomatiques. Dans cette chambre, une femme se bat contre une société qui veut contrôler son corps et son esprit. C’est troublant et puissant.

Compagnie La Patineuse
Mise en scène : Lætitia Poulalion et Mathilde Levesque
Avec Lætitia Poulalion
Scénographie : Sandrine Lamblin
Costume : Mariannick Poulhes
Lumières : Richard Arselin
Création sonore : Émilie Tramier
Musiques : Alexandre Saada
Guitare : Martial Bort
Travail corporel : Leïla Gaudin

14h45 | Création

LE CHANT DE LA BALEINE

de Catherine Daele

durée 55 mn – théâtre musical – dès 6 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Un spectacle jeune public poétique et musical qui nous entraîne sur le chemin et l’amitié fantastiques d’Ethel et Victor. Dans cette histoire malicieuse où la baleine est le symbole apaisé de sa maman, il est logique qu’Ethel s’interroge sur la mort et les vivants. Pourquoi parler du deuil ne pourrait-il pas être tendre et drôle ? Entourée de musique live, de l’amitié espiègle de Victor et d’une souris, Ethel voyage vers un chant d’espoir.

Compagnie Les Traversées
Mise en scène : Tristan Burlot et Pauline Rémond
Collaborateur artistique & régisseur : Pascal Besson
Avec Tristan Burlot, Pauline Rémond
Chant et bruitage : Léo Grise
Constructeurs décors : Anna Jacob, Tibor Bricalli et Bernard Jouglens

16h10 | Création

DISCOURS À LA NATION

d’Ascanio Celestini

Durée 1h05 – théâtre – dès 16 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Un spectacle militant, tonique, articulé par une proposition musicale électro burlesque. Débarrassés de tout vernis de respectabilité, ces discours dessinent d’un grotesque aussi comique qu’effrayant, les aberrations de nos sociétés modernes. Au cœur de chaque histoire, il y a une image, le ton noir de la fable, une vertigineuse parabole anarchique : des mots qui ouvrent en grand des portes dans la tête du spectateur.

Collectif TonTonLaProd
Mise en scène : Jean-Pierre Niobé en collaboration avec Emma-Jo Beauvallet
Avec Jean-Pierre Niobé
Musique : Tom Niobé
Création lumières : Manu Drouo

16h20

UN FAUX PAS DANS LA VIE D’EMMA PICARD

d’après le roman de Mathieu Belezi

Durée 1h20 – théâtre dès 14 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Dans les années 1860, pour échapper à la misère en France, Emma Picard part en Algérie avec ses quatre fils cultiver la terre que lui octroie le gouvernement français. À travers le récit — lyrique et poignant — de son combat permanent pour la survie, Emma Picard donne une voix à celles et ceux dont on ne parle jamais et nous interpelle par la dimension universelle d’une tragédie personnelle livrée dans l’intimité d’un soliloque bouleversant.

Compagnie Okeanos
Adaptation Emmanuel Hérault et Marie Moriette
Mise en scène Emmanuel Hérault
Avec Marie Moriette
Lumières Sébastien Piron • costume Stéphane Puault

17h45 | 2 créations en alternance

JOURS PAIRS

L’ABATTAGE RITUEL DE GORGE MASTROMAS

de Dennis Kelly

Durée 1h40 – dès 13 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Durant sa jeunesse, Gorge a toujours fait ce qui était convenable du point de vue moral. Mais il n’a jamais été récompensé. La vingtaine bientôt passée, une chance unique s’offre à lui. Il s’en empare pour enfin faire partie du camp des vainqueurs et devient un impitoyable menteur. Sans scrupules, il abat tous les obstacles à son ascension sociale et n’hésite pas à sacrifier les siens. Une autopsie de l’égoïsme néolibéral.

Compagnie Darius
Mise en scène de Florian Sitbon
Avec la Promotion 2023 du Studio de Formation Théâtrale : Marie Communal, Theodore De Andreis, Chloé Delassis, Lou Dubernat, Qkentin Favrié, Julien Gérard, Morgane Leclerc, Marion Moureau, Mateo Nedellec, Zoé Schweyer, Theodora Sugier, Nadège Vachey
Collaboration artistique : Maya Ernest
Lumières : Jean-Luc Chanonat
Vidéos : Alice Langlois

17h45 | 2 créations en alternance
JOURS IMPAIRS

ADN (ACIDE DÉSOXYRIBONUCLÉIQUE)

de Dennis Kelly

durée 1h10 – dès 12 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Denis Kelly aborde avec une apparente légèreté un sujet grave : le harcèlement scolaire. Une nuit, un groupe de lycéens provoque la mort d’un des leurs. L’ivresse de la veille laisse place à l’horreur de la culpabilité. Ce groupe de jeunes jetés trop tôt dans l’âge adulte se lance alors dans une course effrénée pour échapper à toute suspicion.

Compagnie Darius
Mise en scène de Florian Sitbon
Avec la Promotion 2023 du Studio de Formation Théâtrale : Marie Communal, Theodore De Andreis, Chloé Delassis, Lou Dubernat, Qkentin Favrié, Julien Gérard, Morgane Leclerc, Marion Moureau, Mateo Nedellec, Zoé Schweyer, Theodora Sugier, Nadège Vachey
Collaboration artistique : Maya Ernest
Lumières : Jean-Luc Chanonat
Vidéos : Alice Langlois

18h10 | Création

LA TERRE EST UNE TOMATE

de David Sanhes

Durée 1h00 – théâtre dès 12 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Un homme et une femme se retrouvent pour faire le point sur la situation actuelle de l’humanité… Et si l’on pouvait recommencer? Ce spectacle se veut comme une petite parenthèse de folie et de réflexion. Qui prendra le plus de place ? Quelle idée pourra séduire l’autre ? C’est comme un tango verbal, une danse sociale à deux ou quatre temps.

David Sanhes Théâtre des Deux mains
Mise en scène : Olivier Suaud
Avec Alexandra Malfi et David Sanhes

19h45 | Création

UN HOMME QUI DORT

d’après Georges Perec

Durée 1h10 – théâtre dès 15 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Un homme et une femme se retrouvent pour faire le point sur la situation actuelle de l’humanité… Et si l’on pouvait recommencer? Ce spectacle se veut comme une petite parenthèse de folie et de réflexion. Qui prendra le plus de place ? Quelle idée pourra séduire l’autre ? C’est comme un tango verbal, une danse sociale à deux ou quatre temps.

David Sanhes Théâtre des Deux mains
Mise en scène : Olivier Suaud
Avec Alexandra Malfi et David Sanhes

19h50 | Création

QUAND LA NEIGE FOND ENTRE MES CUISSES

du collectif NU.E.S

Durée 1h20 – performance à partir de 18 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Cinq performeur·ses se lancent dans une exploration brute, intime et politique de leurs érotismes, sans autre limite que celle du consentement. Dans une authenticité radicale et nécessaire, iels vont utiliser la danse, l’art performance, le théâtre et la musique pour mettre à nu leurs identités queers et dépasser les normes, les peurs et les aliénations ancrées dans leurs fantasmes individuels et collectifs. Quand la neige fond entre mes cuisses est un spectacle participatif, intense, sensible, entre cris de jouissance et revendication poétique, empowerment et autodérision, sur fond de musique électronique enveloppante.

Mise en scène : Collectif NU.E.S
Avec Adam.M, Gui Taurines, Jonathan Sardelis, Juliette Pottier Plaziat, Myriam Foisy
Technique : Maude Choquet Blanchette et Roxanne Bédard

21h30 | Création

À L’OMBRE DU RÉVERBÈRE

de Bertrand Kaczmarek et Enzo Verdet d’après la vie de Redwane Rajel

Durée 1h15 – théâtre dès 14 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Redwane Rajel nous invite, dans ce récit intime, à plonger comme Virgile dans les entrailles de sa vie. Il raconte par une foule d’histoires sa détention entre violence, solitude, folie, et puis il y a eu le théâtre et tout a changé. On parcourt avec lui les couloirs de la prison jusqu’à son jugement, le point de bascule qui le mène sur les planches, et grâce à Olivier Py et Joël Pommerat, il est devenu comédien. Le courage d’exposer sur scène les moments les plus difficiles de sa vie et comment il s’en est relevé, de continuer inlassablement de montrer l’être humain tel qu’il est, c’est-à-dire faillible, tel est son but.

Théâtre Gymnase-Bernardines
Mise en scène et scénographie : Enzo Verdet
Avec Redwane Rajel
Regard extérieur : Hélène July
Création lumières : Arnaud Barré

21h45 | Création

DÉBORDEMENT

de Hugo Fréjabise

Durée 1h10 – théâtre dès 10 ans
29 Juin > 21 Juillet – Relâches les mardis 2,9 et 16.07

Monologue fiévreux d’une jeune femme qui erre dans les rues qu’elle espère dangereuses, à la recherche d’un prochain ou d’une prochaine pour assouvir ses désirs de rencontre et de promesses. Plongée dans une ville trop éclairée, convoquant au fil de sa déroute les figures amies de Don Quichotte, du Caravage, de Max Guevara ou d’Asja Lacis, elle cherche dans le clair-obscur les premiers signes d’une nuit enfin pleine. Débordement est une réflexion poétique et politique faisant écho à la phrase d’Olivier Neveux : « Que perdrait-on si l’on perdait le théâtre ? A minima, une certaine qualité d’ombre. »

Compagnie Joussour
Mise en scène de Hugo Fréjabise
Avec Esther Augustine
Dramaturgie : Elissa Kayal
Conception lumières : Marguerite Hudon
Cconception sonore : Arthur Champagne
Scénographie : Nadine Jaafar

THÉÂTRE DU TRAIN BLEU

3 juillet > 21 Juillet
Relâches les lundis 8 et 15 juillet

40, RUE PAUL SAÏN – 84000 AVIGNON
WWW.THEATREDUTRAINBLEU.FR

21h45 | Création

DÉBORDEMENT

de Hugo Fréjabise

Durée 1h10 – théâtre dès 10 ans

Monologue fiévreux d’une jeune femme qui erre dans les rues qu’elle espère dangereuses, à la recherche d’un prochain ou d’une prochaine pour assouvir ses désirs de rencontre et de promesses. Plongée dans une ville trop éclairée, convoquant au fil de sa déroute les figures amies de Don Quichotte, du Caravage, de Max Guevara ou d’Asja Lacis, elle cherche dans le clair-obscur les premiers signes d’une nuit enfin pleine. Débordement est une réflexion poétique et politique faisant écho à la phrase d’Olivier Neveux : « Que perdrait-on si l’on perdait le théâtre ? A minima, une certaine qualité d’ombre. »

Compagnie Joussour
Mise en scène de Hugo Fréjabise
Avec Esther Augustine
Dramaturgie : Elissa Kayal
Conception lumières : Marguerite Hudon
Cconception sonore : Arthur Champagne
Scénographie : Nadine Jaafar